Covid-19 : un congé parental "possible" pour les parents d'élèves en cas de fermeture de classe ou d'école

·1 min de lecture
*
*

Effet dominos garanti. Ce mardi 1er septembre, sur Franceinfo, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a affirmé que, pour les salariés dont l'enfant ne serait pas malade, un "congé parental sera possible dans le cas où la classe ou l'école est fermée" en raison de cas avérés de Covid-19.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Quid des parents qui devraient continuer à travailler, sans prendre de congé parental ? Pourront-ils faire garder leurs enfants ? "On proposera, j'imagine au niveau local, des solutions. C'est sans doute imaginé, je n'ai pas tous les détails de ce qui est prévu", avance le porte-parole, sans plus de précision. "En tout cas, la garantie que j'ai, c'est qu'on ne laissera pas les parents sans solution", assure Gabriel Attal. "Si jamais une décision lourde – fermeture d'une classe, fermeture d'un établissement - est prise, on proposera évidemment une solution aux familles."

Pour les parents qui devraient s'occuper d'un enfant est malade, rappelons qu'un salarié bénéficie au minimum - des conditions plus favorables pouvant être fixées par la convention collective applicable à l'entreprise - de trois jours de congé non rémunéré par an pour un enfant de moins de 16 ans à sa charge, et de cinq jours par an si l’enfant concerné a moins d’un an ou si le salarié assume la charge d’au moins trois enfants de moins de 16 ans.

La fermeture d'une classe ou d'un établissement est décidée "

Lire la suite