Covid-19 : le confinement le week-end est-il efficace pour freiner la pandémie ?

franceinfo
·1 min de lecture

La fin de l'exception francilienne ? Le Premier ministre pourrait annoncer, jeudi 18 mars, de nouvelles restrictions pour l'Ile-de-France et les Hauts-de-France, alors que les deux régions voient leurs chiffres de contaminations au Covid-19 s'envoler. Ces nouvelles mesures pourraient inclure un confinement le week-end, déjà en place à Nice et sur le littoral des Alpes-Maritimes, le Pas-de-Calais et l'agglomération dunkerquoise depuis plusieurs semaines.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

Le but de ce confinement partiel ? Faire baisser les contaminations, en évitant d'imposer un nouveau confinement total aux habitants de ces territoires. La mesure a-t-elle vraiment un impact sur la pandémie de Covid-19 ?

Les situations sont contrastées selon les régions, mais aucune baisse radicale des contaminations n'a pour l'instant été observée. Dans les Alpes-Maritimes, où le littoral est confiné le week-end depuis le 27 février, le taux d'incidence est descendu à 446 pour 100 000 habitants (PDF) le 17 mars, contre 642 le 24 février. La baisse, amorcée avant ce confinement partiel, ne se traduit pas par un recul du nombre d'hospitalisations pour l'instant. En date du 17 mars, 130 patients se trouvaient en réanimation, un chiffre en légère hausse.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi