Covid-19 : vers un confinement de la Nièvre ?

A Nevers, dans la Nièvre, tout le monde attend la décision du gouvernement, entre fatalisme et surprise. Surprise, car la Nièvre est un départemental rural, bien loin des densités de population de l’Île-de-France ou des Alpes-Maritimes. Autant de zones concernées la semaine dernière par un renforcement des restrictions. Mais les chiffres sont implacables : le taux d’incidence s’emballe dans la Nièvre. Il a pratiquement doublé en deux semaines. Des hôpitaux saturés Alors les habitants sont aussi fatalistes : impossible de freiner une telle poussée du variant britannique sans davantage de restrictions. Les hôpitaux sont saturés, des transferts de patients sont prévus jeudi 25 mars. C’est une situation de crise, selon les médecins que nous avons rencontrés, parlant pour certains de troisième vague. Après une année de lutte contre le virus, ils sont épuisés, indique Olivier Féniet, envoyé spécial de France Télévisions à Nevers.