Covid-19 : confinement, couvre-feu, écoles… Où en sont nos voisins européens dans leurs restrictions sanitaires ?

franceinfo
·1 min de lecture

A l'heure où la France se prépare à un nouveau tour de vis, la Belgique a déjà durci le ton. L'Allemagne continue de tâtonner et le Royaume-Uni entame un lent déconfinement.

La France retient son souffle. Emmanuel Macron doit prononcer une allocution, mercredi 31 mars, à 20 heures, pour annoncer de nouvelles mesures de lutte contre la troisième vague de Covid-19. Cette aggravation de la situation sanitaire n'épargne pas certains de nos voisins, comme la Belgique, qui a déjà pris des mesures de reconfinement. A l'inverse, remis de leur deuxième vague, des pays comme le Royaume-Uni entament un déconfinement prudent, sans exclure une nouvelle dégradation des indicateurs.

>> DIRECT. Suivez l'évolution de la situation et les annonces de l'exécutif

Les pays qui renforcent leurs restrictions

La Belgique ferme la plupart de ses écoles et de ses commerces. En plus du couvre-feu nocturne, le Premier ministre belge, Alexander De Croo, a annoncé, le 24 mars, un durcissement des restrictions afin d'"essayer de surmonter la troisième vague" de la pandémie. Les salons de coiffure, d'esthétique et de tatouage ont dû fermer leurs portes et les commerces dits "non essentiels" ne peuvent plus accueillir des clients que sur rendez-vous. Dans l'enseignement, seules les écoles maternelles de Flandre restent ouvertes, jusqu'au début des vacances, vendredi. Près de 2 200 nouveaux cas ont été enregistrés mardi dans le pays, qui espère une amélioration dès la fin de semaine, selon la RTBF.

L'Espagne serre (un peu) la vis pour la Semaine sainte. Pour éviter une explosion de cas lors des fêtes de Pâques, très importantes dans le pays, les déplacements interrégionaux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi