Covid-19 : concerts-tests, spectacles "en bulles"… Comment rouvrir les lieux de spectacle sans risque

·1 min de lecture

Après les musées, les salles de concert. Chacun leur tour, les secteurs culturels cherchent la parade pour contourner les dangers du Covid-19 et tentent de convaincre le pouvoir de les autoriser à tester différentes initiatives. Et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, les a entendus en donnant son feu vert, lundi, à des "expérimentations" en mars et avril, à Marseille et Paris, pour des concerts "debout" afin de trouver le bon modèle permettant la réouverture des lieux de spectacle.

"Je suis très optimiste pour les festivals assis, a déclaré la ministre sur LCI. Pour les spectacles debout, c'est plus compliqué, c'est pour cela que je mène des expérimentations et ces expérimentations sont destinées à bien tester ce qui se passe."

Voici comment se passeront les deux expériences françaises

"Sous réserve d'une situation sanitaire catastrophique" et si les protocoles sont validés, deux concerts-tests auront lieu "dans la deuxième quinzaine de mars", avec un millier de personnes, dans la salle de spectacle du Dôme à Marseille, "assis avec la possibilité de se lever", a détaillé Roselyne Bachelot. Une expérimentation menée avec l'Inserm, établissement public dédié à la santé et à la recherche. Le groupe IAM s'est déjà porté volontaire pour offrir un show gratuit aux participants.

Lire aussi - Chantilly, Vaux-le-Vicomte... Le Covid-19 met en péril le patrimoine privé

De même, un concert réunira 5.000 personnes à Paris, à l'AccorHotels Arena, avec l'Assistance publique-Hôpitaux...


Lire la suite sur LeJDD