Covid-19 : vers des concerts-tests pour mesurer les effets du brassage ?

Le secteur de la culture va-t-il enfin voir le bout du tunnel ? Des concerts-tests devraient être organisés à Marseille (Bouches-du-Rhône), fin mars dans la salle du Dôme. Elle pourrait accueillir 1 000 spectateurs à deux occasions. Les volontaires seront assis, testés avant et après. Les personnes positives pourront quand même rentrer, la mesure vise à mesurer les effets du brassage. Le groupe IAM se serait déjà porté volontaire. "Toutes les expérimentations qui peuvent montrer qu’il n’y a pas plus de risques dans les salles de spectacle que dans les centres commerciaux, les métros ou les trains, pourront servir au niveau national", détaillait fin janvier Jean-Marc Coppola, adjoint au maire de Marseille, chargé de la culture. Un concert-test prometteur à Barcelone À Paris aussi, l’Accord Arena pourrait servir de lieu d’accueil test pour un concert. Une jauge de 5 000 spectateurs, soit trois-quarts de la capacité de la salle, serait à l’étude. "Si c’est une seconde de test pour X heures de concert, pas de problème", se réjouit une passante. À Barcelone (Espagne), un concert-test a eu lieu en décembre, avec des résultats probants, puisqu’aucune personne n'avait été testée positive huit jours après. L’Allemagne et le Luxembourg travaillent sur des expériences similaires.