Covid-19 : les comprimés de Merck approuvés par l'Agence européenne

·1 min de lecture

Le régulateur européen a approuvé vendredi l'utilisation en cas d'urgence, avant son autorisation formelle au sein de l'Union européenne, de la pilule anti-Covid de Merck, et entamé un examen de la pilule anti-Covid de Pfizer, alors que le continent affronte une nouvelle vague de l'épidémie. Les deux traitements des géants pharmaceutiques américains sont très attendus, et les études indiquent qu'ils réduisent le risque d'hospitalisation et de décès chez les patients à risques.

Interdit aux femmes enceintes

L'EMA a déclaré que, bien que le comprimé de Merck n'ait pas encore été approuvé, elle avait "émis des recommandations" afin que les pays de l'Union européenne puissent individuellement décider de l'utiliser en cas de pic d'infections. Les Etats membres peuvent donc désormais l'utiliser "pour traiter les adultes atteints de Covid-19 qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de développer une forme sévère" de la maladie, à annoncé l'EMA dans un communiqué.

"L'EMA a émis cet avis pour soutenir les autorités nationales qui peuvent décider d'une éventuelle utilisation anticipée du médicament avant l'autorisation de mise sur le marché, par exemple dans les situations d'urgence", observant "des taux croissants d'infection et de décès dus au Covid-19 au sein de l'UE", a souligné le régulateur européen dans un communiqué. La pilule Merck ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou les femmes qui n'utilisent pas de contraception et pou...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles