Covid-19: des compagnies aériennes américaines vont participer au traçage des cas contacts

·1 min de lecture

Le secteur aérien figure parmi les grandes victimes de la crise économique engendrée par l'épidémie de Covid-19.
Au niveau mondial, la fréquentation a chuté de 66% en 2020. Alors, les principales compagnies aériennes des États-Unis ont finalement apporté leur soutien à un programme de traçage des contacts du Centre américain de contrôle des maladies.

Sept compagnies aériennes dont American, United, Southwest et Delta Airlines se sont engagées à transmettre certaines données de passagers voyageant à destination des États-Unis aux Centres de contrôle des maladies. Elles demanderont à leur clients de fournir, s'ils l'acceptent, deux numéros de téléphones, une adresse électronique, l'adresse où ils séjourneront aux États-Unis ou leur adresse permanente s'ils résident dans le pays.

L'objectif de cette nouvelle mesure est de faire en sorte que les cas contacts puissent être prévenus rapidement. Il aura pourtant fallu un an pour parvenir à cette décision.

En février 2020, le CDC avait demandé aux compagnies de transmettre ces données à l'Agence des douanes et de la protection des frontières. Mais cette règle n'a jamais été appliquée. Les compagnies avaient alors expliqué qu'elles ne pouvaient pas fournir ces informations, en particulier pour les passagers qui ne réservent pas leur billet directement auprès d'elles.

Airlines for America, une association du secteur, espère que cette décision, associée aux mesures déjà en vigueur, amènera les politiques à lever les restrictions de voyages.

L'entrée sur le territoire est limitée pour les voyageurs ayant récemment séjourné entre autres au Brésil, dans la zone Schengen et en Afrique du Sud.