Covid-19 : une compagnie aérienne réserve des sièges aux antimasques

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La compagnie Aeroflot renforce dans le même temps ses sanctions contre les passagers récalcitrants.
La compagnie Aeroflot renforce dans le même temps ses sanctions contre les passagers récalcitrants.

Face à la difficulté de faire respecter par tous les gestes nécessaires à la limitation de la propagation du Covid-19, la compagnie Aeroflot a décidé d'agir. Si le trafic aérien est fortement ralenti en cette fin d'année, les mesures sanitaires seront toujours d'actualité quand il reprendra, et ce, pendant un certain temps. À ce moment-là, il s'agira d'éviter les nombreuses altercations entre passagers ou avec le personnel à bord qui ont marqué l'été dernier quand les vols ont repris du service.

Comme il est contraignant d'arrêter tout un avion à cause d'un passager récalcitrant et qu'il est impossible de s'arrêter en plein vol, la compagnie aérienne russe a annoncé qu'elle comptait mettre en place des « zones de quarantaine » à bord de ses appareils destinées à ceux qui ne voudraient ou ne pourraient pas porter de masque. « Cela n'exclut pas l'application d'autres mesures en cas de violation des règles d'utilisation des équipements de protection individuelle à bord », précise la compagnie dans un communiqué rapporté par CNN.

Une zone située en classe économique

Selon l'endroit où l'on se trouve, les règles concernant le port du masque varient souvent et il revient en général au personnel à bord de faire respecter celles de la compagnie. Les passagers concernés seraient ainsi placés au fond de l'appareil, selon le Moscow Times, sur les deux dernières rangées de la classe économique, et ce, même s'ils disposent d'un billet plus cher.

Lire aussi « Laissez les en [...] Lire la suite