Covid-19 : la Commission européenne a dévoilé son passeport vert

Le passeport vert, présenté mercredi 17 mars par la Commission européenne, pourrait devenir essentiel pour voyager. Ce certificat sera disponible sous forme numérique ou papier, avec un QR qui renseignera trois informations : le fait d'avoir été vacciné, testé ou de présenter des anticorps après avoir guéri du Covid-19. "Avec ce certificat nous voulons aider les différents États membres à rétablir la liberté de circulation de façon sure, responsable et avec un lien de confiance", a déclaré Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission.Reconnu dans toute l'Union européenneLe certificat était notamment réclamé par les pays du sud de l'Europe, très dépendants du tourisme. Il ne sera pas obligatoire, mais permettra d'éviter certaines quarantaines à l'arrivée dans un pays. Il sera reconnu dans toute l'Union européenne ainsi qu'en Islande, en Norvège, au Liechtenstein et en Suisse. Il doit encore être validé par les États membres et le Parlement européen. Certains eurodéputés demandent des garanties sur la protection des données, "particulièrement stratégiques et sensibles" quand elles concernent la santé", précise Claude Gruffat, député européen Europe Ecologie.