Covid-19: RunCov, un nouveau test rapide déployé à La Réunion

Youen Tanguy
·1 min de lecture
Un test PCR réalisé le 19 janvier 2021 à Marseille pour détecter le Covid-19 (Photo: Christophe SIMON / AFP)
Un test PCR réalisé le 19 janvier 2021 à Marseille pour détecter le Covid-19 (Photo: Christophe SIMON / AFP)

TESTS - C’est le fruit de plusieurs mois d’essais. Le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) de la Réunion a mis au point un nouveau test de dépistage au Covid-19: le RunCov. Il va être déployé dans les prochains jours à l’hôpital de Saint-Pierre, puis sur la liaison aérienne Réunion-Mayotte (Air Austral) et ensuite sur les vols Réunion-métropole.

Selon Libération, qui révèle l’information, ce test nasal est plus rapide et presque aussi fiable que le classique RT-PCR, “la méthode de référence”. Les échantillons prélevés sont ensuite chauffés à 95 degrés et placés dans une machine qui, après 10 à 30 minutes, est en mesure d’indiquer si le test est positif ou non.

Mais sont-ils fiables? “RunCov se suffit à lui-même, avec une sensibilité d’environ 90 %, même avec de faibles charges virales, ce qui réduit considérablement la probabilité de patients faux négatifs”, note auprès de Libération Éric Jeuffrault, le directeur régional du Cirad.

Plus fiable que les tests antigéniques

Actuellement, les résultats des tests PCR réalisés en laboratoire ne peuvent être connus qu’après une dizaine d’heures et un traitement en laboratoire, rappellent nos confrères de Libération. Les tests antigéniques, réalisés en pharmacie, permettent eux aussi des résultats rapides, mais sont moins fiables.

Ce nouveau test offre un autre avantage: il devrait permettre d’identifier plus facilement si l’on est en présence du variant britannique. En effet, ce test met en avant deux morceaux du...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.