Covid-19 : Comment limiter au maximum les risques de contamination à table ?

Maxime Poul
·4 min de lecture
Le risque de contagion étant élevé à table, il est important de respecter quelques règles pour éviter les transmissions lors du repas de Noël.

À l’approche des fêtes de fin d’année qui riment avec repas en famille, il est important d’adopter un certain nombre de comportements pour limiter au maximum les risques de transmission du Covid-19.

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres. Si le gouvernement a autorisé les réunions familiales pour le soir de Noël, elles devront bien évidemment être accompagnées de comportements responsables. La première étant de respecter une jauge de 6 personnes à table, sans compter les enfants. De plus, depuis cette première recommandation du gouvernement, la situation sanitaire s’est dégradée avec un nombre d’infections quotidiennes reparti à la hausse à quelques jours de Noël.

À LIRE AUSSI >>> Covid-19 : doit-on se faire tester avant de fêter Noël en famille ?

Si beaucoup ont pensé à se faire tester avant de rejoindre leur famille pour passer des fêtes de fin d’année plus sereinement, Olivier Véran a rappelé que ces tests ne devaient pas servir de “totem d’immunité”. En effet, quelle que soit la situation, les gestes barrières doivent rester de mise pendant ces rassemblements, d’autant plus lorsque l’on se trouve à table. D’après une étude réalisée par l’Institut Pasteur sur les lieux de contamination, les repas, qu’ils se déroulent dans des foyers ou dans des restaurants, jouent un rôle central dans les contaminations. L’absence de masque et la proximité entre des convives qui parlent ensemble dans des espaces clos favoriseraient la transmission de la maladie.

VIDÉO - Covid-19 : un reconfinement inévitable après Noël ?

Laisser les fenêtres ouvertes toute la soirée

C’est pourquoi, pour limiter les risques de transmission, il faut adapter au maximum le dîner de Noël. Pour le Dr Jérôme Marty, président du syndicat de l’Union française pour une médecine libre (UFML), le masque doit être porté jusqu’à ce qu’on mange : “Tant qu’on n’est pas vraiment à table en train de manger, on garde le masque au maximum.”

Évidemment, le repas doit être organisé dans la plus grande pièce du logement et il est important de dresser plusieurs tables si la jauge de 6 n’est pas respectée. Pour le médecin généraliste, il ne faut surtout pas oublier de bien ouvrir les fenêtres dans cette pièce : “On ouvre les fenêtres au maximum même s’il fait froid. On pousse le chauffage au maximum et on porte plusieurs couches s’il faut pour se protéger du froid.” Plus les fenêtres seront ouvertes, mieux ça sera pour diluer les aérosols. C’est pourquoi le patron de l’UFML conseille de laisser une fenêtre ouverte en permanence : “Depuis le mois de mars, je travaille la fenêtre ouverte toute la journée dans mon cabinet et aussi dans la salle d’attente. On entrouvre une fenêtre et on laisse un petit filet d’air rentrer. Il y a à ce moment-là une circulation en permanence, c’est mieux que d’ouvrir 5 minutes toutes les 30 minutes parce qu’après on oublie.”

VIDÉO - Carnet de Santé - Christian Recchia alerte sur l’importance d’aérer son intérieur

Pas de plat au milieu de la table, chacun ses portions

La règle de base de distanciation physique s’applique également à table. Il faut séparer au maximum les invités. Si le problème de l’aérosol peut être réglé par l’aération de la pièce, il faut faire attention aux postillons. “Le postillon peut aller directement sur votre vis à vis, mais également sur les aliments que les autres vont consommer, ce qui donnera une contamination par la nourriture. Donc il faut garder une assez grande distance.” Pour éviter au maximum ces contaminations par la nourriture, il est primordial de ne pas mettre de la nourriture à partager dans un seul récipient, conseille Jérôme Marty : “Il faut éviter d’avoir des plats, je pense notamment à l’apéritif, où tout le monde va plonger la main dans le même récipient. Il faut que chaque personne ait ses portions dans son assiette. Chacun sa nourriture.” Pareil pour le plat principal qui ne doit pas rester pas au milieu de la table pour éviter que tout le monde n’utilise les mêmes couverts. Il est préférable de servir chaque personne à l’assiette.

Porter le masque en cuisine

Dernière chose très importante que tient à rappeler le Dr. Marty, pour la ou les personnes qui font à manger, quand elles sont en cuisine, elles doivent impérativement porter le masque. “Ça évite que les personnes postillonnent dans la nourriture et la contamine. Quand on parle de postillon, on ne parle pas du gros postillon qu’on voit, mais de ces micro-particules invisibles qui vont tomber dans les aliments”.

Ce contenu peut également vous intéresser :