Covid-19 : les commandes de capteurs de CO2 font grandir des entreprises françaises

Le capteur de CO2 est devenu un outil pour lutter contre la présence du Covid-19 en intérieur. Il a été installé dans une cantine scolaire de Lille (Nord) par exemple. L’outil permet de tracer le niveau de confinement d’une pièce. Plus l’air est confiné, plus le risque de contamination augmente. La ville a donc équipé la moitié de ses restaurants scolaires. La ville de Paris va installer également 500 détecteurs dans des écoles et des collèges, pour un budget de 200 000 euros. Des embauches massives Ces commandes publiques massives sont une aubaine pour les entreprises françaises qui commercialisent ces outils. A Toulouse (Haute-Garonne, une entreprise spécialiste de l'analyse de l’air a vu son chiffre d'affaires se multiplier par cinq. Le nombre de salariés a doublé, passant d’une vingtaine à une quarantaine, "et nous sommes sur le point d’embaucher une dizaine de salariés supplémentaires, notamment en intelligence artificielle", explique Jean-Christophe Mifsud, fondateur de Rubix. Ces capteurs intéressent aussi des pays étrangers.