Covid-19 : collégiens et lycéens de retour, début du déconfinement

Source AFP
·1 min de lecture
Les lycéens font leur rentrée en demi-jauge, ce lundi, avec une alternance de classes en présentiel et distanciel, tandis que pour les collèges, la reprise s'effectue en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie de Covid-19.
Les lycéens font leur rentrée en demi-jauge, ce lundi, avec une alternance de classes en présentiel et distanciel, tandis que pour les collèges, la reprise s'effectue en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie de Covid-19.

Une semaine après la rentrée des écoliers, collégiens et lycéens vont à leur tour commencer à retrouver leurs salles de classe ce lundi 3 mai, date qui voit également la fin des restrictions de déplacement, première étape dans le déconfinement progressif du pays engagé par le gouvernement. Après deux semaines d'enseignement à distance, entrecoupées de deux semaines de congé, les lycéens font leur rentrée en demi-jauge, avec une alternance de classes en présentiel et distanciel.

Pour les collèges, la reprise s'effectue en présentiel, sauf pour les élèves de quatrième et de troisième des quinze départements les plus touchés par la pandémie de Covid-19, également contraints à la demi-jauge. Pour l'occasion, le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, sont attendus dans la matinée dans un lycée professionnel de Laxou, en banlieue de Nancy. « Malgré les craintes, la reprise en primaire s'est bien passée », s'est réjoui ce dernier dans un entretien accordé au Journal du dimanche.

À LIRE AUSSIÉcoles : « pas le facteur principal » des contaminations pour Blanquer

Signe de la fragilité de la situation épidémique, Jean-Michel Blanquer a maintenu le protocole sanitaire très strict en place avant la pause des dernières semaines et la fermeture d'une classe sera ordonnée dès qu'un seul cas positif y sera recensé. Mais « si la situation s'améliore, nous pourrions, par exemple, envisager de fermer de nouveau les classes à [...] Lire la suite