Covid-19 : un cluster avec le même variant qu'à Bordeaux détecté dans les Deux-Sèvres

·1 min de lecture

Après Bordeaux, les Deux-Sèvres. Les opérations de dépistage et de vaccination vont être renforcées dans ce département après l'apparition, principalement à Niort, d'une trentaine de cas positifs au même variant très rare, qui a touché la semaine dernière un quartier de Bordeaux, ont annoncé vendredi 28 mai les autorités sanitaires. Après la découverte mercredi de trois cas positifs à ce variant E484Q, "un contact-tracing et des dépistages" avaient permis de détecter à la date de jeudi, "37 cas positifs dont 35 résidant en Deux-Sèvres", ont annoncé l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine et la préfecture des Deux-Sèvres dans un communiqué.

Il s'agit du variant de souche anglaise, avec une mutation, "identique à celui à l’origine du cluster de Bacalan à Bordeaux" mais "sans que des liens aient été identifiés entre ces deux situations à ce stade", ont-elles précisé. Sur les 37 cas relevés, 5 ont moins de 20 ans et 6 ont plus de 65 ans, et 21 résident à Niort. Selon les autorités, ces cas sont issus "de plusieurs chaînes de contamination dans le département dont une chaîne principale de transmission" de 30 cas. "Afin de casser les chaînes de transmission" autour de ce cluster, l'ARS et la préfecture ont annoncé le renforcement à partir de samedi et pour deux semaines des opérations de dépistage par tests antigéniques sur le territoire des agglomérations du Niortais et de la Gâtine.

>> A lire aussi - Covid-19 : le variant ne sera bientôt plus précisé dans les résultats des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le sénateur Jean-Noël Guérini et son frère condamnés à de la prison ferme
Ségur de la Santé : de nouvelles revalorisations salariales à venir
Covid-19 : Emmanuel Macron d'accord pour une levée temporaire des brevets des vaccins
Angleterre : la police trouve une "mine" de bitcoins à la place d'une ferme de cannabis
Covid-19 : l'agence européenne des médicaments donne son feu vert à la vaccination des adolescents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles