Covid-19 : les classes ferment les unes après les autres dans certaines écoles

C'est presque devenu une routine. Dès qu'un élève est testé positif au coronavirus, l'établissement scolaire où il est scolarisé ferme sa classe. Il fallait auparavant trois cas avérés pour en arriver là ; le nouveau protocole renforcé n'en exige plus qu'un. Sur l'ensemble du territoire français, le nombre de classe qui mettent la clé sous la porte est en forte hausse. Le jeudi 25 mars dernier, elles étaient 3 256. Trois semaines plus tôt, nous n'en comptions que 833. Professeurs et parents dans l'incompréhension À Drancy (Seine-Saint-Denis), au lycée Eugène-Delacroix, 17 classes ont été fermées. Face à cette situation et jugeant que le respect des gestes barrières est difficile à tenir, le corps enseignant a exercé son droit de retrait. Pourtant, les effectifs ont été réduits de moitié afin de désinfecter les classes plus facilement. "À un moment donné, le maximum, ça ne suffit plus", explique inquiet Denis Lemeur, secrétaire général FCPE Seine-Saint-Denis. Le nombre d'élèves infectés en France est passé en une semaine de 15 000 à 21 000.