Covid-19 : cinq questions sur le pass sanitaire qui devrait être obligatoire pour accéder à certains rassemblements

franceinfo
·1 min de lecture

Le pass sanitaire va devenir une réalité d'ici l'été. Ce sésame obligatoire pour accéder à certains lieux devrait être disponible "au début du mois de juin", avait déclaré le Premier ministre Jean Castex à l'issue du Conseil de défense sanitaire mercredi.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières infos sur la pandémie dans notre direct

Dans une interview à la presse quotidienne régionale dévoilée jeudi 29 avril, le président de la République Emmanuel Macron a précisé qu'il souhaitait que ce "pass sanitaire" soit imposé pour accéder aux "stades, festivals et foires", mais pas pour aller au restaurant. Franceinfo répond à cinq questions autour de ce dispositif qui fait partie, pour le gouvernement, de l'arsenal destiné à maîtriser l'épidémie de Covid-19.

1En quoi consiste ce pass sanitaire ?

Il s'agit d'un document, authentifié grâce à un QR code, qui atteste que l'on a été vacciné contre le Covid-19, que l'on a été testé négatif récemment ou encore que l'on est porteur d'anticorps après avoir contracté le Covid-19. "Ce pass contiendra une preuve de vaccination, de test négatif, ou toute preuve d’une non-contamination au virus, afin de pouvoir se déplacer", avait expliqué Jean Castex mercredi 28 avril.

Ce document existera soit en format papier (il faudra le réclamer au soignant qui pratique le test ou la vaccination), soit au format numérique. Les résultats certifiés des tests PCR ou antigéniques ainsi que les certificats de vaccination peuvent déjà être téléchargés à partir (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi