Covid-19 : le CHU de Nice mise sur l’oxygénothérapie pour éviter la réanimation

C'est un procédé expérimenté avec succès par l'équipe de l'unité Covid du CHU de Nice. L'oxygénothérapie permet de fournir davantage d'oxygène à un malade, qui continue cependant à respirer normalement à l'inverse de l'intubation pratiquée en réanimation. Le professeur Michel Carles, chef du service infectiologie au CHU de Nice, explique pourquoi son équipe a adopté cette technique. "On se rend compte que comme il n'y a qu'une seule défaillance d'organe, qui est le poumon, contrairement aux malades habituels en réanimation, la seule chose qu'il faut faire c'est leur apporter cet oxygène à très haut débit". Grâce à ces nouveaux appareils, le CHU de Nice parvient à limiter l'engorgement de son service de réanimation. Entre 8 à 10 personnes âgées de 30 à 80 ans sous oxygénothérapie sont surveillées nuit et jour pour contrôler leur niveau de saturation en oxygène. Ils restent en moyenne cinq jours à l'hôpital avant de regagner leur domicile.