Covid-19 : "On a le choix entre une obligation vaccinale hypocrite ou claire et nette"

·1 min de lecture

Faut-il rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour les soignants ? Voilà probablement l'une des questions auxquelles le président de la République va répondre lundi, lors d'une allocution programmée à 20 heures. Mais pour l'Académie de médecine, il faut aller encore plus loin. Jean-François Mattéi, président de l'institution, milite lui pour une obligation vaccinale pour tous dès l'âge de 12 ans. Il s'en est expliqué dimanche sur Europe 1.

 

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"Quel est le constat aujourd'hui ? La vaccination est insuffisante pour atteindre l'immunité collective", martèle Jean-François Mattéi. "D'autant que le variant Delta étant 8 à 10 fois plus contagieux que le virus classique, il nous faut atteindre 90% de la population vaccinée pour avoir cette immunité." Dans le même temps, regrette le président de l'Académie de médecine, "manifestement, la pédagogie vaccinale s'épuise". 

"Pour les soignants, il n'est que temps" de rendre la vaccination obligatoire

S'il ne veut pas retomber dans un reconfinement généralisé, l'exécutif a donc deux options, pointe le spécialiste. "On a le choix entre l'obligation hypocrite, c'est-à-dire qu'on est libre de ne pas se faire vacciner mais on ne peut pas aller dans les restaurants, les bars, les cafés, les théâtres, les cinémas et les lieux de sport." Un pass sanitaire, qui n'est pour l'instant utilisé que sur les événements réunissant un grand nombre de personnes, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles