Covid-19 : des chocolatiers se réinventent pour sauver Pâques

Chocolat blanc, au lait ou noir : cette année, crise sanitaire oblige, les chocolats de Pâques se sont réinventés. Maud Billa, chocolatière installée à Saint-Brice-Courcelles (Marne) mise beaucoup sur sa boutique en ligne. "Les gens ne sont pas ensemble pour fêter Pâques, donc ils s'envoient des chocolats et des petits mots pour partager à distance ce moment plutôt familial", explique-t-elle. Une consommation plus vertueuse Contrairement à ce que ses créations laissent penser, ces animaux ne sont pas destinés qu'aux enfants : les adultes aussi passent des commandes de chocolats plus corsés, pour des papilles plus affirmées. "C'est la première année que l'on sort des moulages à 80%, pour des demandes qu'on a eues surtout pour les fêtes de fin d'année à Noël. C'est à destination des adultes et quelques enfants qui aiment le chocolat noir assez puissant", explique la chocolatière. La demande de la clientèle en période de confinement et couvre-feu s'est aussi dirigée vers le bio, pour se faire plaisir gustativement avec des produits sains.