Covid-19 : la Chine approuve son premier vaccin

Source AFP
·1 min de lecture
Dans un communiqué, Sinopharm a fait état d'un taux d'efficacité de 79,43% pour ce produit mis au point par le laboratoire CNBG à Pékin. Ce chiffre est inférieur à ceux des vaccins des laboratoires Pfizer/BioNTech (95%) et Moderna (94,1%). (Illustration)
Dans un communiqué, Sinopharm a fait état d'un taux d'efficacité de 79,43% pour ce produit mis au point par le laboratoire CNBG à Pékin. Ce chiffre est inférieur à ceux des vaccins des laboratoires Pfizer/BioNTech (95%) et Moderna (94,1%). (Illustration)

La Chine a annoncé jeudi avoir approuvé « sous conditions » la mise sur le marché d'un premier vaccin anti-Covid, précisant que près de 5 millions de personnes à risque se sont déjà vu administrer différentes doses.

Ce premier vaccin, produit par Sinopharm avec l'Institut des produits biologiques de Pékin, est efficace à plus de 79 %, avait annoncé mercredi le groupe pharmaceutique. Sur la base de ces résultats, « l'Administration nationale des produits médicaux a approuvé le 30 décembre (...) la demande d'inscription du vaccin inactivé de Sinopharm (...) de façon conditionnelle », a annoncé lors d'une conférence de presse un haut responsable de cet organisme, Chen Shifei.

Ce type de mise sur le marché conditionnelle permet de proposer le vaccin au grand public lorsque les analyses des essais cliniques ne sont pas encore terminées mais indiquent que le produit est efficace.

Taux d'efficacité inférieur aux concurrents

Dans un communiqué, Sinopharm a fait état d'un taux d'efficacité de 79,43 % pour ce produit mis au point par le laboratoire CNBG à Pékin. Ce chiffre est inférieur à ceux des vaccins des laboratoires Pfizer/BioNTech (95 %) et Moderna (94,1 %).

Le britannique AstraZeneca, associé à l'Université d'Oxford, a pour sa part revendiqué un taux d'efficacité de 70 %, mais qui pourrait atteindre 100 % avec deux doses.

Lire aussi Vaccins : plusieurs élus aimeraient que le rythme s'accélère

Un « bien public mondial »

La Chine, où le nouveau coronavirus a fait son [...] Lire la suite