Covid-19 : la Chine va produire 60 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Il n'est pas encore autorisé en Chine, mais va y être produit. Le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 va être fabriqué par la firme pharmaceutique chinoise Shenzhen Yuanxing Gene-tech, à hauteur de 60 millions de doses. C'est le Fonds souverain russe (RDIF), qui a financé son développement, qui en a fait l'annonce lundi 29 mars.

>> Covid-19 : suivez les dernières infos sur l'épidémie dans notre direct

Dans un communiqué, le Fonds a précisé que ces doses permettraient de vacciner "plus de 30 millions de personnes" et que leur production commerciale devrait commencer en mai 2021. Il s'agit du second accord de production de ce vaccin avec Pékin. Le premier, conclu avec la firme chinoise Tibet Rhodiola, remonte à novembre dernier.

Livraisons réduites en dehors de la Russie

D'après le RDIF, le Spoutnik V est autorisé dans 57 pays, mais pas encore en Chine. L'Agence européenne du médicament a récemment déconseillé son utilisation en urgence mais se penche sur une éventuelle autorisation. Faute de pouvoir produire suffisamment de doses et souhaitant dédier en priorité sa production à la population russe, Moscou n'a livré jusqu'à présent que des quantités réduites du Spoutnik V à l'étranger.

La Russie cherche à diversifier les sources de production pour son vaccin en multipliant les accords avec des firmes étrangères. Rien qu'en Inde, des contrats avec plusieurs groupes pharmaceutiques portant sur quelque 700 millions de doses ont été signés ces dernières semaines.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi