Covid-19 : la Chine va être le premier pays à vacciner les plus petits

·1 min de lecture

La Chine va être le premier pays au monde à vacciner les plus petits. Un laboratoire a en effet annoncé mercredi 9 juin que les enfants de trois ans seraient vaccinés très prochainement. Le géant asiatique, où le Covid-19 a fait son apparition fin 2019, a déjà administré près de 800 millions de doses, jusqu'à présent uniquement à des adultes âgés de 18 ans ou plus. Pékin, qui a pratiquement éradiqué l'épidémie sur son sol depuis mai 2020, espère vacciner au moins 70% de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants.

Dans ce contexte, un porte-parole du laboratoire Sinovac, qui produit l'un des trois vaccins autorisés pour l'heure en Chine, a indiqué à l'AFP que son sérum Coronavac, qui nécessite deux doses, allait pouvoir être distribué aux mineurs. "Le vaccin de Sinovac a été approuvé ces derniers jours pour les trois à 17 ans", a-t-il déclaré. Le porte-parole n'a pas précisé quand les premières doses pourraient être administrées aux enfants, le calendrier étant selon lui entre les mains du ministère de la Santé.

>> A lire aussi - Pour augmenter l'efficacité de ses vaccins, la Chine envisage de les mélanger

Le laboratoire a achevé ses essais cliniques auprès d'enfants et d'adolescents dont les résultats doivent être publiés dans la revue britannique The Lancet, a-t-il ajouté. Outre Sinovac, la Chine a pour l'heure approuvé l'administration chez l'adulte de vaccins produits par ses laboratoires Sinopharm (deux doses) et Cansino Biologics (une dose). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : certaines personnes pourraient avoir besoin d’une 4e dose de vaccin
Pass sanitaire : cette mise à jour à faire avant de voyager en Europe
Dépense publique : "Les économies nécessaires mais peu crédibles prévues par le gouvernement"
Brexit : l’UE promet une réaction "rapide" et "ferme", si le Royaume-Uni prend une décision “unilatérale” sur l’Irlande du Nord !
Gaz : l'Allemagne veut se poser en médiateur entre la Russie et l'Ukraine !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles