Covid-19 en Chine: Shanghai enregistre ses trois premiers décès depuis le début du reconfinement

·1 min de lecture

La ville de Shanghai rapporte ses trois premiers décès liés à la vague Omicron qui a entraîné le confinement de la mégalopole. Les trois victimes sont âgées de 89 à 91 ans et n’étaient pas vaccinées, selon les autorités sanitaires.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Ces trois personnes âgées, deux femmes et un homme, sont les premiers morts signalés par les autorités depuis le début du confinement de Shanghai. Veste sombre, masques bleus, la représentante de la commission locale de la santé lit le communiqué. Ces patients décédés à l’hôpital souffraient d’autres pathologies, telles que le syndrome coronarien aigu, une hypertension sévère, le diabète ou encore de cancer les rendant inéligibles aux vaccins.

Cette annonce intervient alors que les autorités viennent de relancer les appels à la vaccination. Un peu moins de 40% des Shanghaïens âgés de plus de 60 ans ont déjà reçu une troisième dose de l’un des deux vaccins chinois inactivés distribués à la population.

Les zones « scellées » soumises à des tests PCR quotidiens

Trois décès sur 372 000 cas d’infection du Covid-19 ont été rapportés depuis le 1er mars, dont une très grande majorité de cas asymptomatiques. Malgré le léger recul du nombre des nouveaux cas, les 25 millions d’habitants restent soumis à un verrouillage strict de la capitale économique chinoise.

Un haut responsable des affaires de santé a déclaré, lundi 18 avril, que les personnes vivant dans les zones dites « scellées » où une ou plusieurs infections ont été détectées au cours des sept derniers jours devront passer un test de dépistage PCR quotidien. Plus de 200 millions de tests ont été effectués depuis le 10 mars dernier.

À lire aussi : La politique «zéro Covid» en Chine: colère populaire et risques économiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles