Covid-19 : La Chine persiste avec sa politique zéro Covid et censure les critiques de l'OMS

/AP/SIPA

PANDEMIE - La Chine maintient sa politique zéro Covid malgré l’exaspération croissante de ses habitants

La Chine a censuré ce mercredi les propos du patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les a qualifiés d’irresponsables, après qu’il a publiquement critiqué la politique zéro Covid prônée par les dirigeants communistes. Si les restrictions liées au Covid-19 sont levées un peu partout dans le monde, le pays asiatique, aux prises avec une flambée épidémique, continue d'imposer confinements et quarantaines dès l’apparition de quelques cas.

Couplée à la quasi-fermeture des frontières et à une connectivité aérienne internationale réduite, cette politique suscite une exaspération croissante en Chine. Notamment à Shanghai (Est), dont les 25 millions d’habitants, confinés depuis début avril, se plaignent de problèmes d’approvisionnement et craignent d’être envoyés dans des centres de quarantaine au confort aléatoire.

Une politique « pas soutenable » selon le patron de l’OMS

Dans ce contexte, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé mardi, dans des propos inhabituellement critiques envers la Chine, que la politique zéro Covid n’était « pas soutenable ». « Passer à une stratégie différente est très important », a-t-il souligné.

Le zéro Covid étant fermement défendu par les plus hauts dirigeants communistes, notamment le président Xi Jinping, les cens(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Covid-19 en Chine : Des centaines de vols annulés et six millions de dépistages pour… un cas
Taïwan abandonne sa stratégie du « zéro Covid », plus de 10.000 cas en 24 h
Chine : Pékin ferme des dizaines de stations de métro pour lutter contre le Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles