Covid-19 en Chine : Pékin interdit l’exportation de paracétamol

© CFOTO/Sipa USA/SIPA

La Chine fait face à une explosion des contaminations de Covid-19 sur son territoire. Une envolée de cas notamment due à la fin de sa politique très stricte, « Zéro Covid » . Alors que les autorités locales ont annoncé dimanche que la commission nationale chinoise de la Santé ne publierait plus les chiffres quotidiens  des cas et décès de Covid, les hôpitaux sont surchargés et les files d’attente en pharmacie s’allongent. Face à cette situation critique, un autre problème s’impose : les pénuries de médicaments. Pékin a donc réquisitionné la production de certaines entreprises pharmaceutiques et interdit les exportations.

Près de 1 600 usines à plein régime

Concrètement, deux médicaments sont en rupture de stock dans la plupart des pharmacies chinoise : le paracétamol et l’ibuprofène. L’AFP a contacté une douzaine de pharmacies, qui rapportent des pénuries de médicaments contre la fièvre. « On n'en a plus du tout depuis une ou deux semaines. [...] Il me reste encore quelques anti-douleurs, mais très peu », a précisé une employée à Yinchuan, dans le nord du pays.

Selon des chiffres avancés par RTL , plus de 200 000 employés travaillent 24 heures sur 24 dans près de 1 600 usines pour les produire. Au moins une douzaine d'entreprises pharmaceutiques ont été sommées par l’État de « garantir l’approvisionnement » du pays en médicaments, détaille l’AFP. Les usines chinoises tournent à plein régime depuis la résurgence de l'épidémie de Covid-19. Sinopharm est l'un des plus grands g...


Lire la suite sur LeJDD