Covid-19 : comment la Chine organise-t-elle ses campagnes de tests ?

·1 min de lecture
© STR / AFP

La politique chinoise du zéro Covid  s'appuie sur des campagnes de tests parfaitement orchestrées. 60 millions de Chinois sont soumis à ces dépistages obligatoires, enfants compris, tous les trois jours, voire tous les jours, en fonction des degrés de risques. Comment Pékin a réussi à mettre en place un tel système ? Europe 1 fait le point. 

Tester massivement

A Tianjin, il n’aura fallu que quatre heures aux autorités après la découverte du premier malade pour organiser le dépistage de 14 millions de personnes, à raison de 2 millions en moyenne chaque jour. Même chose dans plusieurs villes de Chine et au total, ce sont près de 60 millions de personnes qui sont actuellement soumises à des tests de dépistage obligatoires.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Des règles encore plus strictes pour les étrangers

Le scénario est le même à chaque fois, comme l’explique cette responsable municipale : "Nous recevons les ordres du poste de commandement immédiatement après le signalement des cas et après une enquête ciblée grâce à la liste des personnes concernées dans la résidence, puis dans le quartier et enfin dans le district nous prenons les dispositions nécessaires pour que tout le monde fasse les tests de manière ordonnée".

Des stades en plein air ou de vastes parkings extérieurs sont alors réquisitionnés et les tests se font parfois 24h/24 dans la gorge avec des résultats en moins de six heures qui s’affichent sur le code santé du téléphone portable, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles