Covid-19 en Chine: des milliers de Pékinois en quarantaine forcée

Après Shanghai, confinée drastiquement depuis bientôt deux mois, Pékin va-t-elle à son tour subir un confinement ? La capitale chinoise est sous le coup de restrictions depuis presque un mois, les transports sont réduits et les habitants sont invités à travailler à distance. La nuit dernière, 13 000 habitants d’une résidence du sud de Pékin ont été envoyés à l’isolement dans des hôtels après la découverte de 26 cas dans la résidence.

Avec notre correspondant à Shanghai, Leo Cirah

Les habitants ont été prévenus dans la soirée : « Les experts ont décidé que tous les résidents de Nanxinyuan seront soumis à une quarantaine de 7 jours, à partir de minuit ». En cause, la découverte de 26 cas dans leur résidence de 13 000 personnes, située au sud-est de Pékin.

À ceux qui protestent, on répond qu’ils risquent des conséquences légales.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos et vidéos montrent des centaines de personnes en file indienne avec leurs valises. Des bus sont prêts à les envoyer dans des centres de quarantaine.

Les habitants se plaignent de cet isolement forcé alors qu’ils sont négatifs, et s’inquiètent pour leurs affaires alors que tous les appartements doivent être désinfectés pendant leur absence.

La désinfection, c’est la dernière obsession en Chine. Alors que le « zéro Covid » est de plus en plus strict face à des variants plus contagieux

Ces mesures sont bien connues des habitants de Shanghai qui le subissent depuis deux mois, et c’est justement ce qui inquiète les habitants de Pékin : au fil des jours, les restrictions sont renforcées. De quoi craindre que la capitale finisse, elle aussi, par être confinée.

A lire aussi Covid-19 en Chine: des étudiants de Pékin manifestent leur mécontentement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles