Covid-19 en Chine : manifestations à Urumqi pour la levée du confinement

REUTERS - ALY SONG

Les « incidents de masse » se multiplient en Chine. Les habitants des mégalopoles manifestent contre les restrictions sanitaires renforcées avec la flambée des cas de contaminations. Exemple ce vendredi soir à Urumqi, ou les habitants se sont rendus devant les bâtiments officiels pour réclamer la fin du confinement.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

À Shanghai, c'étaient les concerts de casseroles, à Urumqi ce sont les slogans. « Jiě fēng », ces deux caractères, les mêmes, comme si chacun s’était donné le mot, deux caractères mandarin entendus dans toute la ville ce vendredi soir : « Jiě fēng », « Jiě fēng », « lever le confinement ! ».

Voilà 110 jours que la capitale du Xinjiang est fermée au reste du monde. Ce soir, le couvercle a lâché. Dans le district de Shayibak, dans le centre-ville, puis dans d’autres communautés résidentielles, les habitants sont sortis dans la rue et dans le calme, en se filmant avec leurs portables, pour demander un relâchement des mesures sanitaires. Sur les vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux Douyin et sur Twitter, la foule s’est rassemblée devant les bâtiments officiels.

Devant la mairie d’Urumqi notamment, une femme crie dans un mégaphone. Elle demande là encore aux autorités de débloquer la ville.

(...)

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Covid-19 : Pour le psychiatre Serge Hefez, "accuser les jeunes de propager le virus, c'est totalement ségrégationniste"