Covid-19 en Chine: les habitants de la capitale de la province du Hebei sous cloche

·1 min de lecture

63 nouveaux cas de contaminations sont rapportés dans la province du Hebei à 300 kilomètres de Pékin. C’est le plus grand nombre d’infections quotidien constatés depuis plusieurs mois. Une campagne de dépistage massive vient de démarrer dans la capitale provinciale.

Avec notre correspondant en Chine, Stéphane Lagarde

Comme les Wuhanais au printemps dernier, les voyageurs venus de Shijiazhuang sont priés de se présenter aux tentes sanitaires à leur arrivée dans les gares et les aéroports. Depuis ce mercredi 6 janvier, la capitale de la province du Hebei dont les montagnes environnantes accueilleront les épreuves de ski et de snowboard pour les JO de 2022, est sous cloche.

Les habitants n’ont plus droit de sortir des résidences pendant trois jours, le temps de tester l’ensemble de la population. Jusqu’au 8 janvier, les livreurs ne livrent plus, les bus, les VTC et les taxis ne desservent plus certaines zones considérées comme à risques moyens ou élevés.

Même chose pour la ville de Xingtai où un cas a été signalé. Précautions maximum, car certains des patients auraient assisté à des rassemblements (foire agricole, mariages) dans les villages.

Les autorités conseillent désormais de reporter les unions ou d’organiser des cérémonies en très petits comités. Précaution également en raison de la proximité de Pékin. Les écoles de la capitale ont averti les parents dès mardi 5 janvier: tous les élèves qui se sont rendus dans le Hebei ces trois dernières semaines doivent rester à la maison.