Covid-19: la Chine enregistre son premier mort depuis mai et fait face à une hausse du nombre de cas

AFP - NOEL CELIS

La Chine a annoncé dimanche son premier mort du Covid-19 depuis mai, un homme âgé de 87 ans, à Pékin où la hausse du nombre de cas entraîne progressivement des fermetures d'établissements et commerces.

Le ministère de la Santé a annoncé dimanche plus de 24 000 nouveaux cas positifs locaux en 24 heures dans le pays - dont l'immense majorité est asymptomatique -, un nombre élevé pour la Chine. La grande province manufacturière du Guangdong (dans le sud du pays), où se trouvent les métropoles de Canton et Shenzhen, est de loin la plus touchée.

La capitale Pékin, très surveillée par le pouvoir et les médias, a rapporté 621 nouveaux cas. Des habitants sont confinés chez eux et d'autres ont été placés en quarantaine dans des centres dédiés. L'homme décédé avait contracté, en plus du Covid-19, une infection bactérienne, selon la municipalité. C'est officiellement le premier mort depuis fin mai.

De grands centres commerciaux de Pékin ont annoncé dimanche leur fermeture. D'autres ont toutefois simplement réduit leurs horaires d'ouverture ou interdit les services à table dans leurs restaurants. Dans le district de Chaoyang, siège du quartier d'affaires et d'ambassades, les autorités ont fortement conseillé aux entreprises de passer au télétravail. Beaucoup de restaurants ne peuvent plus accueillir de clients, mais les livraisons restent autorisées. Des parcs, salles de sport et gymnases ont également fermé.

Prendre des mesures efficaces

►À lire aussi: Chine: Shijiazhuang, ville pilote du relâchement «zéro Covid»?

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI