Covid-19 en Chine: après la levée des restrictions, la flambée des infections

AP - Andy Wong

Avec le relâchement des mesures sanitaires en Chine et la flambée des infections, il est désormais difficile de lire les chiffres officiels, d’autant que les résultats des tests Covid peinent à sortir.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde, avec Louise May, du bureau de Pékin

« Pékin est ouvert ! », lance cet agent testeur, combinaison blanche, gants et visière. Comme beaucoup ici, il est un peu perdu face à ce basculement général de la politique sanitaire en moins de 72 heures, qui rappelle la décision de fermer les frontières chinoises du jour au lendemain le 28 mars 2020.

La suppression des contrôles et des restrictions a entraîné un bond des contaminations. Résultat : les résultats des tests PCR à cette station de dépistages encore ouverte de la capitale chinoise, arrivent au compte-goutte. « Je ne sais pas exactement pourquoi, mais les résultats ont du retard. C’est à cause des labos. Il y a trop de cas positifs, ils ne peuvent plus répondre à la demande et c’est très lent », constate l'agent.

Selon le journal du Hebei, province voisine de la capitale, les réponses aux tests Covid seraient ralenties du fait de la forte inflation de tubes positifs lors des tests collectifs et de soldats du zéro Covid en combinaison intégrale, fatigués et plus assez nombreux pour aller tester, au porte-à-porte, les présumés contaminés.

« Personne ne peut échapper aux deux barres rouges à Baoding »


Lire la suite sur RFI