Covid-19 : les chiffres qui montrent que la situation s'améliore

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
La seconde vague de l'épidémie semble avoir dépassé un pic et entamé une décrue, mais la situation reste très tendue à l'hôpital. (Photo d'illustration)
La seconde vague de l'épidémie semble avoir dépassé un pic et entamé une décrue, mais la situation reste très tendue à l'hôpital. (Photo d'illustration)

Bientôt le calme après la tempête ? Près de trois semaines après le second confinement, la situation épidémique en France connaît une nette amélioration, signe que les mesures de restriction commencent à porter leurs fruits. Après une amorce de décroissance la première semaine de novembre, les chiffres ont continué de s'améliorer la semaine passée, entre le 9 et le 15 novembre.

Il convient toutefois de rester prudent. L'hôpital, qui prend de plein fouet cette deuxième vague, n'est pas encore tiré d'affaire. Si l'afflux de malades attendu à la mi-novembre par le gouvernement n'a finalement pas été aussi important que redouté, 94,1 % des lits en réanimation du pays étaient encore occupés par des malades du Covid-19 mercredi 18 novembre. Lors de la première vague, les malades du Covid-19 ont représenté jusqu'à 138 % des capacités habituelles de réanimation. Le taux d'occupation est donc encore très important, mais il semble amorcer une légère décrue après avoir atteint un plateau en début de semaine. Une tendance encore très fragile qui reste à confirmer dans les jours à venir avant de pouvoir commencer à souffler.

Taux d'incidence en chute libre

Les indicateurs qui suivent les contaminations sont toutefois très encourageants. Le taux d'incidence ? le nombre de nouveaux cas pour 100 000 habitants sur sept jours ? est en chute libre : il n'était plus que de 248,2 du 9 au 15 novembre, contre 434 la semaine précédente. Les contaminés d'aujourd'hui étant pote [...] Lire la suite