Covid-19 : voici ce que change la montée en puissance du variant Delta pour la vaccination des enfants

En juillet la Therapeutic Goods Administration (équivalent australien de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé français, ndlr) a approuvé provisoirement la vaccination des enfants de 12 à 15 ans par le vaccin anti-Covid-19 de Pfizer. L’Australian Technical Advisory Group on Immunisation (ATAGI, commission technique des vaccinations australienne) a dans un premier temps recommandé que soient prioritairement vaccinés les adolescents de cette tranche d’âge affectés par des maladies chroniques, les jeunes Aborigènes et Indigènes du détroit de Torrès, ainsi que les enfants vivant dans des communautés isolées.

Cette recommandation a récemment été élargie à tous les adolescents de plus de 12 ans, à l’image des stratégies mises en place dans des pays comme les États-Unis et le Canada. (En France, au vu notamment des données de pharmacovigilance et d’efficacité des vaccins, ainsi que des bénéfices escomptés compte tenu de la situation épidémique, la Haute Autorité de Santé a préconisé la vaccination des adolescents dès 12 ans dans son avis du 3 juin 2021. Elle est possible depuis le 15 juin 2021, et concerne le vaccin de Pfizer, Corminaty; ou celui de Moderna, Spikevax, ndlr.)

Lire aussi - Covid-19 : faut-il vraiment une troisième dose de vaccin?

Mais qu’en est-il des enfants de moins de 12 ans qui, en Australie, représentent une large proportion des nouvelles infections actuelles (ce qui n’était pas le cas l’an passé)? Les enfants doivent-ils se faire ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles