Covid-19 : c'est quoi l'oxygénothérapie ?

·1 min de lecture

A mesure que l'on teste, que l'on découvre, que l'on se trompe, que l'on avance sur l'épidémie de Covid-19, la prise en charge à l'hôpital évolue. Entre mars et septembre 2020, les services de réanimations ont changé leur façon de traiter les malades du coronavirus, souligne une enquête de France Info.

Pour soigner les malades "légers" du Covid-19, les méthodes n'ont pas tellement bougé. Mais les soins prodigués à l'hôpital, eux, si. Au début de l'épidémie, les patients transportés à l'hôpital pour difficultés respiratoires étaient très souvent mis sous respirateurs artificiels. C'est-à-dire qu'ils étaient sédatés, endormis et branchés à une machine pour continuer de respirer. Et ce, pendant deux à trois semaines. Mais aujourd'hui, l'approche est différente : les malades bénéficient d'une méthode allégée, qui leur permet de rester éveillés.

Oxygénothérapie et corticothérapie

Pour combler les problèmes respiratoires, les patients atteints du covid-19 sont mis sous "oxygénothérapie" explique un médecin de l'hôpital de Colombes, auprès de France Info. C'est-à-dire qu'ils se voient injecter de l'oxygène via un dispositif léger connecté aux narines, permettant de leur faire des "shoots" d'oxygène pure. On appelle cela un système d'oxygène à haut débit.

En plus d'être éveillés, de pouvoir s'alimenter... Les patients voient leurs risques de mourir baisser, car ils ont moins de risques de complications et de contracter des maladies (...)

Lire la suite sur Topsante.com

VIH : 25 % des 15-24 ans pensent qu'il existe des médicaments pour guérir du Sida
Sport : ces 6 gestes à éviter (pour ne pas ruiner vos efforts)
Autotests nasaux anti-Covid : en pharmacie, c'est pour quand ?
Test salivaire Covid-19 : où peut-on le faire ? quelle fiabilité ?
DIRECT. Covid-19 en France ce 25 mars : chiffres, annonces