Covid-19 : ces pays qui restent confinés

·5 min de lecture
Les rues vides d'Hanoï, au Viêtnam.

Alors que l'Europe entame son déconfinement, des pays d'Asie du Sud-Est et d'Amérique latine vont jusqu'à reconfiner face à la flambée du nombre de cas.

L'Autriche rouvre ses restaurants, New York tombe les masques et la France retrouve ses cinémas, musées et ses terrasses de bars et de restaurants. Si les voyants passent progressivement au vert dans de nombreux pays, notamment en Europe, la situation ne s'améliore pas partout.

VIDÉO : Déconfinement : les Français profitent à nouveau des cafés en terrasse :

La fin du confinement à Québec

À Québec, la province reste confinée pour encore quelques jours. Le déconfinement approche et débutera à partir du 28 mai avec la réouverture des terrasses des restaurants, la fin du couvre-feu et l'autorisation des déplacements interrégionaux, pour les régions où le taux d'incidence est faible. Dès lundi 24 mai, les écoles québécoises pourront de nouveau accueillir les élèves.

À l'inverse de l'Europe et de l'Amérique du Nord où l'arrivée du printemps rime avec déconfinement, l'Asie du Sud-Est et l'Amérique latine font face à une flambée du nombre de cas et renforce les mesures. Jusqu'à présent épargnés par l'épidémie de Covid, ces pays sont contraints de se confiner.

Confinement total en Malaisie, au Viêtnam...

La Malaisie a décidé d'un troisième confinement strict, du 12 mai au 7 juin, pour endiguer la flambée de l'épidémie : les déplacement fortement restreints, les écoles fermées et les restaurants ne peuvent vendre qu'a emporter. Début avril, le nombre de cas a explosé, passant de 1 500 à plus de 4 400 cas quotidiens ces derniers jours.

Le Viêtnam a dû fermer les écoles dans tout le pays, ainsi que les bars, restaurants, karaokés, spas, cinémas ou encore salles de jeux vidéo dans de très nombreuses villes dont Hanoï.

Des confinement locaux au Laos et au Cambodge

Même situation dans les pays voisins comme le Laos, qui a mis sous cloche la capitale du pays, où les habitants ne peuvent sortir que pour faire des courses et se rendre à l'hôpital. Les marchés, karaokés, spas et cafés sont fermés sur l'ensemble du territoire, et les déplacements entre régions interdits. Le pays est passé de 49 cas recensés début avril à plus de 1 500 désormais. 

Au Cambodge, la capitale Phnom Penh est soumise à un confinement strict pour endiguer la flambée du en nombre de cas, mi-avril. En Thaïlande, restaurants, bars, gymnases et salon de massage ont dû fermer leurs portes dans les villes les plus touchées à la fin avril, et les horaires d'ouverture des magasins ont été réduites. En cause, le nombre de décès du Covid, qui a plus que doublé au mois d'avril.

De nouvelles restrictions à Singapour et au Japon

À Singapour, la Cité-Etat a enregistré son pire bilan depuis un an avec 38 nouvelles contaminations. Pour endiguer l'épidémie, les autorités ont de nouveau interdit, au moins jusqu'à la mi-juin, les repas au restaurant, les rencontres de plus de deux personnes venant de foyers différents et ont limité de nouveau le nombre de passagers dans les taxis.

Le Japon a également dû prendre des mesures restrictives, dont la fermeture des établissements servant de l'alcool, des centres commerciaux et des grands magasins. L'archipel enregistre plus de 6 000 cas quotidiens, des chiffres comparables au pic atteint en janvier. Au total, plus de 11 000 personnes sont mortes du Covid-19 dans le pays, dont 8 000 depuis le début de l'année. Taïwan est également touché et a décidé de la fermeture des lieux de divertissement.

Nombre de cas de Covid par million d'habitants
Nombre de cas de Covid par million d'habitants

L'Inde toujours confinée localement

Si dans ces pays le nombre de cas reste bien inférieur aux chiffres des pays européens, la possibilité de la population de se faire tester fait craindre une circulation du virus plus importante. La fragilité du système hospitalier fait craindre aux dirigeants qu'il ne soit rapidement débordé en cas de flambée de l'épidémie, à l'instar de l'Inde.

VIDÉO : Covid : l'aide médicale internationale afflue en Inde :

Le pays, où des confinements locaux sont mis en place dans les zones les plus touchées comme l'Etat du Bengale, est toujours dans une situation sanitaire catastrophique, sous l'effet du variant indien.

L'Amérique latine est également frappé par une flambée du nombre de cas depuis plusieurs semaines, notamment en raison de la propagation du variant brésilien P1. Si le Brésil se refuse toujours à mettre en place un confinement, ses voisins ont pour la plupart adopté ces restrictions.

Confinement local le week-end au Pérou et en Équateur

Depuis le 16 mars et au moins jusqu'à fin mai, le Pérou a mis en place un confinement local, qui varie selon la situation épidémique. 16 provinces sont actuellement concernées par un confinement strict le dimanche, accompagné d'un couvre-feu le soir des autres jours. Néanmoins, restaurants magasins et casinos y sont ouverts, avec des jauges de capacité réduite. Restrictions semblables en Equateur, au moins jusqu'au 20 mai, où un confinement le week-end accompagne un couvre-feu le soir en semaine dans les provinces les plus touchées.

Nombre de cas de Covid par million d'habitants
Nombre de cas de Covid par million d'habitants

Après un confinement strict au mois de mars, le Chili déconfine progressivement en passant à des mesures locales, selon la situation épidémique. Le pays est l'un des leaders mondiaux en terme de couverture vaccinale de sa population.

L'Argentine bat son record de nouveaux cas

L'Argentine, qui a enregistré le 18 mai son plus grand nombre de nouveaux cas de contamination au Covid-19 depuis le début de l'épidémie avec 35 543 nouveaux cas et 745 décès en 24 heures, a également mis en place des mesures locales, mais pas de confinement strict.

Depuis le 16 avril, Buenos Aires et sa grande région qui représente un tiers des Argentins, sont soumises à une série de mesures restrictives dont un couvre-feu de 20 heures à 6 heures, et la suspension des activités récréatives, religieuses, sociales et sportives à l’intérieur. La fermeture des écoles, décidée par le gouvernement, a été suspendue par la Cour suprême. Dans les autres pays du continent, la solution du couvre-feu est retenue pour endiguer la montée du nombre de cas.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles