Covid-19 : certains patients continuent d'avoir des symptômes des mois plus tard

Fatigue extrême, odorat et goûts aux abonnés absents, problèmes respiratoires : certains patients continuent, des mois après, à vivre avec des symptômes du Covid-19, révèle France 3, mardi 9 février. C’est le cas de Patricia Mirallès, députée (LREM) de l'Hérault. En mars 2020, à la suite d’une grande fatigue, d’un mal de dos et de la perte du goût et de l’odorat, elle passe un test PCR et est déclarée positive au Covid-19. Une pneumopathie lui est aussi détectée, et elle doit être hospitalisée. "Je me suis dit : ‘Tu ne vas pas y arriver’, j’étais épuisée", explique-t-elle au micro de France 3. Des fatigues intenses Des mois plus tard, elle souffre toujours de problèmes neuro-articulaires. "Il y a un vide de reconnaissance de la maladie", estime-t-elle. C’est pourquoi elle se bat pour que ces conséquences soient mieux prises en compte. Sur le plateau du 19/20, le journaliste et médecin Damien Mascret rappelle mardi 9 février que l’on a répertorié tous ces symptômes post-Covid. "Il y en a 66 qui perdurent pendant plus de six mois", précise-t-il. Et d’évoquer ceux que l’on retrouve le plus fréquemment : la fatigue persistante, le malaise post-effort et les troubles cognitifs.