Selon une étude, le Covid-19 causerait des lésions testiculaires aiguës chez les hamsters

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Cette étude s’est intéressée aux modifications immunologiques et hormonales des testicules de hamster suite à une infection au Covid-19 (Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les chercheurs ont constaté que, chez les hamsters, une infection au Covid-19 entraînait une diminution aiguë du nombre de spermatozoïdes.

C’est une conséquence du virus qui pourrait inquiéter de nombreuses personnes. Selon une récente étude menée des chercheurs de l’Université de Hong Kong, l’infection au Covid-19 infecterait les testicules des hamsters. Des lésions qui affecteraient également la fertilité masculine.

Cette étude, relayée par The Independent, s’est intéressée aux modifications immunologiques et hormonales des testicules de hamster suite à une infection au Covid-19. Grâce à ces observations, les chercheurs ont constaté que le virus entraînait une diminution aiguë du nombre de spermatozoïdes et de la testostérone jusqu'à une semaine après l'infection. Ils ont ensuite remarqué une diminution de la taille et du poids des testicules des hamsters. Ces conclusions ont été publiées dans la revue Clinical Infectious Diseases. Ce n’est pas la première fois que des études identifient des liens entre le virus et des lésions aux testicules. Une recherche post-mortem sur des hommes infectés par le virus avait révélé des signes d'inflammation d'un ou des deux testicules.

La vaccination comme solution ?

L'inflammation, la dégénérescence et la mort du tissu testiculaire ont persisté sept à 120 jours après l'infection. Précision, les variants Omicron et Delta entraînaient les mêmes conséquences. Pour parvenir à ces conclusions, une souche grippale a été utilisée comme témoin. "Il est important d'être conscient de la baisse de la libido et de l'hypofertilité", a mis en garde le professeur Yuen, qui a dirigé cette étude. Toutefois, il existerait une solution pour prévenir ces complications. En effet, la vaccination permettrait de limiter le risque de lésions testiculaires. Les hamsters immunisés avec deux injections de vaccin n’ont présenté aucun signe de lésion des tissus des testicules. En comparaison, ils ont remarqué qu’une infection de la grippe n’entraînait aucune infection ou lésion testiculaire.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le masque post-Covid deviendra-t-il un outil de prévention au quotidien ?"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles