Covid-19: Castex annonce le début de la vaccination dès fin décembre

·2 min de lecture

La campagne de vaccination contre le coronavirus en France débutera "dès la dernière semaine de décembre", "si les conditions sont réunies", a déclaré mercredi le Premier ministre Jean Castex.

La campagne de vaccination contre le coronavirus en France débutera "dès la dernière semaine de décembre", "si les conditions sont réunies", a déclaré mercredi Jean Castex, en précisant que les populations non prioritaires attendront "la fin du printemps".

M. Castex a conditionné le coup d'envoi de la campagne à l'autorisation de mise sur le marché de l'Agence européenne du médicament "attendue pour le 21 décembre" et à un avis de la Haute autorité de santé rendu "dans la foulée". Cette "première phase s’échelonnera sur une période de six à huit semaines, pour tenir compte du délai de 21 jours entre la 1ère vaccination et le rappel", a ajouté le Premier ministre en présentant devant l'Assemblée la stratégie du gouvernement.

Une deuxième phase concernant les personnes présentant un facteur de risque ainsi que certains professionnels de santé, environ 14 millions de personnes, doit avoir lieu autour de début mars.

"Ça n'est qu'à la fin du printemps que nous ouvrirons la vaccination à l'ensemble de la population", a encore prévenu Jean Castex, un léger glissement alors qu'il avait indiqué il y a deux semaines vouloir initier cette phase "à partir du printemps".

Alors que la Grande-Bretagne a déjà lancé sa campagne de vaccination et que les Etats-Unis l'ont fait lundi, l'Agence européenne des médicaments avait donné un coup d'accélérateur en annonçant mardi, sous pression de l'Allemagne, qu'elle se pencherait finalement le 21 décembre - une semaine plus tôt que prévu - sur l'autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech.

Les 27 Etats de l'UE pourront "commencer le même jour" leurs campagnes de vaccination, avait annoncé dans la foulée mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Pour le Pr Alain(...)


Lire la suite sur Paris Match