Covid-19 : les cas s'accumulent dans un centre des impôts parisien

·1 min de lecture

Les syndicats tirent le signal d’alarme concernant le centre des impôts de Saint-Sulpice à Paris. En cause : la multiplication des cas de Covid-19 au sein des effectifs, explique Le Parisien. “La DGFIP (Direction générale des Finances publiques) reconnaît officiellement 14 cas en moins de deux semaines et chaque jour des cas nouveaux sont déclarés”, selon un communiqué publié par la CGT et la CFDT. Des agents auraient été contaminés au sein des services du courrier et de recouvrement et plusieurs autres, signalés comme cas contact, auraient dû se soumettre à une période d’isolement.

Les syndicats pointent des mesures insuffisantes face à l’épidémie dans ce centre situé dans le 6ème arrondissement de la capitale. “C’est simple, il y a un distributeur de gel à l’entrée du centre, et ensuite plus rien. Des agents ont trois portes à ouvrir avant d’arriver à leur bureau, c’est insuffisant”, assène Christophe Dupouy, secrétaire général du Syndicat parisien des affaires économiques et des finances (SPAEF-CFDT). Le syndicat aurait même dû acheter lui-même des masques pour protéger ses militants”. La SPAEF-CFDT avait déposé plainte contre l’administration fiscale en avril 2020 lors du premier confinement pour “mise en danger délibérée de la vie d’autrui” et des “faits de blessures involontaires”, car les agents du fisc n’étaient, déjà, pas assez protégés face à l’épidémie selon elle, avait relayé Le Monde.

>> A lire aussi - Covid-19 : pourquoi l’école n’est pas un foyer de contamination (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : un improbable feu de signalisation installé dans le désert
La très lourde facture de chauffage d'un éco-quartier de Rouen
200 touristes des Pays-Bas en confinement en Grèce pour un séjour “tout compris” à Rhodes
Allemagne : déjà 3 millions de cas de Covid-19, tour de vis en vue ?
Pour augmenter l'efficacité de ses vaccins, la Chine envisage de les mélanger