Covid-19 : dans les cantines scolaires, un "protocole sanitaire renforcé" à géométrie variable

Ilan Caro
·1 min de lecture

Des horaires de classe modifiés, des salles réquisitionnées pour y faire manger les élèves, et un personnel plus mobilisé que jamais, entre système D et lassitude face à une situation qui dure. Depuis début novembre, tous les établissements scolaires de France doivent respecter un protocole sanitaire strict pour limiter la propagation du Covid-19. Un protocole complété mi-janvier par plusieurs mesures concernant les cantines, applicables depuis lundi 25 janvier. Celles-ci comprennent notamment le port du masque en toutes circonstances, y compris à table lorsqu'on ne mange pas, le bannissement des offres alimentaires en vrac (buffet à salades, corbeilles de pain ou de fruits…) ou encore le non-brassage entre les élèves de classes différentes. Ces règles, les établissements les appliquent tant bien que mal, en fonction de leur taille, des moyens dont ils disposent, de la configuration des lieux…

"Chez nous, pas grand-chose n'a changé avec ce soi-disant renforcement du protocole", témoigne Marine*, directrice d'une école primaire en Seine-et-Marne. "Quand on a lu les nouvelles mesures sur le non-brassage des classes, on était sur les dents, mais le texte a été modifié au bout (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi