Covid-19 : la campagne de vaccination peine à décoller en Guyane

Pour inciter la population de Saint Laurent du Maroni, en Guyane, à se faire vacciner contre le Covid-19, un bon d’achat de 5 euros au supermarché de la ville sera distribué aux volontaires. Cette initiative a été mise en place alors que la campagne de vaccination est boudée par la population. Les stocks de vaccins sont pourtant disponibles. "Se déplacer en Guyane, ce n’est pas simple, dans cette zone il n’y a pas de transport en commun, donc parfois les gens font des kilomètres, ils marchent, parfois ils viennent à plusieurs pour se faire vacciner", explique Didier Guidoni, directeur du centre hospitalier de l’ouest guyanais, qui considère que cette mesure est là aussi pour remercier les habitants. Un variant brésilien très présent Seulement 5% des Guyanais sont vaccinés. La moitié de la population a moins de 25 ans, et le taux de mortalité face au virus est resté très bas. Néanmoins, l’urgence de la vaccination demeure pour les médecins. Le Brésil est un pays frontalier et le variant brésilien, plus agressif, représente 84% des cas positifs.