Covid-19: le Cambodge commence à vacciner les 6-12 ans

·2 min de lecture

Le Cambodge a commencé vendredi à vacciner les enfants dès l'âge de six ans contre le coronavirus

Le Cambodge a commencé vendredi à vacciner les enfants dès l'âge de six ans contre le coronavirus , bien que l'OMS n'ait encore approuvé aucun vaccin pour les moins de 12 ans. Le pays d'Asie du Sud-Est a été salué pour sa campagne de vaccination, avec 98% des adultes ayant reçu au moins une dose à ce jour, selon le ministère cambodgien de la Santé. Vendredi, le petit-fils du Premier ministre Hun Sen a été parmi les premiers enfants a recevoir une dose du vaccin chinois Sinovac devant des journalistes à Phnom Penh.

Lire aussi:Vaccin nasal, déconfinement progressif en Polynésie…le point sur le coronavirus

"Il est nécessaire que nous fassions cela car nous devons prendre de l'avance", a déclaré Hun Sen. Le royaume prévoit d'administrer deux doses de Sinovac aux enfants âgés de six à 12 ans, ainsi qu'une dose de rappel plus tard.

Le Sinovac a été approuvé pour les adultes dans plus de 50 pays

Le Sinovac a été approuvé pour les adultes dans plus de 50 pays, mais jusqu'ici seule la Chine a autorisé son utilisation chez les enfants et a récemment commencé à le donner à des millions de jeunes de trois ans et plus. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les bénéfices d'une vaccination des moins de 12 ans ne sont pas encore prouvés.

"Il est nécessaire de disposer de davantage de données sur l'utilisation des différents vaccins Covid-19 chez les enfants pour pouvoir formuler des recommandations générales", a déclaré l'agence sanitaire des Nations unies. Une étude mondiale sur l'efficacité du vaccin Sinovac chez les jeunes âgés de six mois à 17 ans a été lancée la semaine dernière.

La recherche portera sur 14.000 enfants et adolescents en Afrique du Sud, au Chili, au Kenya, en Malaisie et aux Philippines. Mais Hun Sen,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles