Covid-19 : le calendrier vaccinal de la France est-il tenable ?

·1 min de lecture

Face à la troisième vague de l'épidémie de coronavirus qui continue de mettre les hôpitaux sous pression, la porte de sortie passe notamment par la vaccination. Après plus de 400.000 injections jeudi, la cadence s'est encore accélérée vendredi (plus de 500.000 injections). Au total, la Direction générale de la Santé recensait samedi 3,685 millions de personnes ayant reçu les deux injections nécessaires, et 10,745 millions une première injection. Pour l'exécutif, l'objectif est désormais d'atteindre 20 millions de Français vaccinés le 15 mai, puis 30 millions le 15 juin. Mais va-t-il pouvoir atteindre ces objectifs ? 

L'objectif est d'ouvrir la vaccination aux moins de 50 ans mi-juin. Pour tenir la cadence, il faudra que les vaccins soient livrés comme prévu. AstraZeneca a annoncé des retards de livraison pour le mois d'avril dans toute l'Union européenne, mais cela n'impactera pas le calendrier, assure le gouvernement.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 11 avril

Sur le papier, en additionnant les doses de Pfizer, Moderna, AstraZeneca, mais aussi du vaccin Janssen, qui arrivera dans une semaine, la France devrait recevoir au total 12 millions de doses de vaccins pour le mois d'avril, 15 millions en mai, et 28 millions en juin.

Dès mi-mai, Moderna et Pfizer représenteront les deux tiers des livraisons

Si l'on arrive à écouler ces doses à raison de 250.000 injections par jour, samedi compris, l'objectif des 20 millions de vaccinés au 15...


Lire la suite sur Europe1