Covid-19 : "C’est assez difficile d’être optimiste" avec ce "confinement sans confinement", estime le médecin Jérôme Marty

franceinfo
·1 min de lecture

"C’est assez difficile d’être optimiste" à propos des semaines à venir, a estimé le médecin généraliste Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre, samedi 20 mars sur franceinfo. Depuis samedi matin, environ un tiers des Français sont à nouveau confinés dans le but de lutter contre la propagation du Covid-19, mais il s'agit d'un confinement allégé par rapport aux deux précédents.

franceinfo : Êtes-vous optimiste concernant les prochaines semaines ?

Jérôme Marty : On va se parler clairement : c’est assez difficile d’être optimiste. On a l'impression, nous soignants, que tout n'est pas véritablement mis en œuvre. On a vu les errances de communication du gouvernement avec les dernières mesures qui ont été prises : cette espèce de confinement sans confinement, cette demi-mesure, ce fait de rester au milieu du gué où on a peur de s'y noyer à force. Là où je suis optimiste, c'est que je sais quelle est la valeur de nos soignants. Je sais aussi quelle est leur fatigue. J'estime qu'il faut les respecter plus que tout et leur donner les moyens de soigner encore, toujours.

Fallait-il un confinement plus strict à vos yeux ? Celui qui a été annoncé jeudi dernier sera-t-il suffisant pour être efficace ?

Je n'ai qu'un espoir, c'est qu'il le soit, efficace. Ce que je sais, c'est qu'on a un fusil à un coup, qu’on ne peut pas se permettre de manquer la cible et j'espère de toutes mes forces qu'on ne manquera pas cette cible parce que sinon, ça va être (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi