Covid-19 : le côté obscur de la fake news

·2 min de lecture

Êtes-vous pleinement conscient de l'influence que peut avoir une fake news sur votre jugement ? Si vous vous pensez à l'abri car vous lisez régulièrement les articles produits par des services de fact-checking, une question se pose pour savoir à quel point vous êtes immunisé : quelle est l'efficacité de ces articles sur l'influence que les fake news peuvent avoir sur notre raisonnement et nos croyances ? C'est une question cruciale déjà étudiée depuis un certain temps dans la littérature en communication et en psychologie sociale. Une récente étude parue dans la revue International Journal of Psychology tente de répondre à cette question en ajoutant une variable à l'équation : la valence d'une information ou, autrement dit, son caractère positif ou négatif. 

Une étude cohérente avec les recherches précédentes

La question que pose l'étude au sujet de l'asymétrie entre des informations de différentes valences n'est pas nouvelle. L'expérience s'intègre dans une tentative de réplication d'études antérieures. Olivier Klein, professeur en psychologie sociale à l'université de Bruxelles, confirme cet état de fait : « Certains travaux suggèrent qu'il existe une influence plus marquée des informations négatives que positives après correction. » L'influence que les fausses nouvelles continuent d'exercer sur nos jugements et nos représentations, même après correction, porte un nom : l'effet d'influence continue. Il est admis dans la littérature qu'une fake news est susceptible de nous influencer plus ou moins lorsqu'on y a été exposé même si on vient à la corriger ultérieurement. 

La puissance des fake news négatives

Dans cette étude, les chercheurs ont inventé une situation fictive, celle d'un hôpital allemand. Dans la première expérience, l'hôpital était présenté aux participants comme ayant reçu une récompense car il avait le taux de mortalité le plus bas de toute l'Europe. Inversement, dans la seconde expérience, les investigateurs dressaient un portrait négatif de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles