Covid-19: une bulle touristique à Malte pour les Britanniques vaccinés

·1 min de lecture

Alors que l'Europe fait face à une troisième vague de coronavirus, deux pays organisent déjà leurs vacances d'été. L'archipel de Malte a annoncé que les Britanniques ayant reçu les deux doses du vaccin seraient les bienvenus, dès le 1er juin. Malte entend relancer son industrie du tourisme, minée par la pandémie. Pendant que le Royaume-Uni peaufine son calendrier de sortie de crise et sa réouverture à l'international.

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

Les Britanniques vaccinés qui se demandent où partir cet été ont au moins une piste : l'archipel de Malte, qui s'est dit prêt à les accueillir dès le mois de juin, sans quarantaine, ni test préalable. Ils devront en revanche présenter, avant de monter dans l'avion, une preuve qu'ils ont bien reçu les deux doses du vaccin.

L'annonce de Malte est évidemment motivée par l'avancée de la campagne de vaccination au Royaume-Uni. Mais également par sa propre situation, puisque l'archipel a déjà vacciné 40% de sa population, loin devant la moyenne européenne.

Malte veut surtout sauver son économie. Là-bas, le tourisme représente environ 15% du PIB et les Britanniques, un quart des visiteurs chaque année. D'autres pays, comme la Grèce, Chypre ou le Portugal, ont d'ores et déjà appelé les touristes du Royaume-Uni à réserver leurs vacances.

Mais à Londres, Boris Johnson avance avec prudence. Le déconfinement par étapes se poursuit. Et le Premier ministre doit prendre la parole dans les prochains jours pour détailler les règles encadrant les vacances. Les départs à l'étranger ne devraient pas être autorisés avant le 17 mai.