Covid-19 : le bug qui faussait les chiffres officiels enfin résolu

·1 min de lecture
Certains tests au Covid-19 étaient comptabilisés deux fois. 
Certains tests au Covid-19 étaient comptabilisés deux fois.

Il aura fallu plusieurs mois, mais l'erreur serait enfin corrigée. Santé publique France affirme avoir mis fin au bug qui entraînait une surestimation de certains indicateurs de la pandémie de Covid-19 en France. Selon Le Parisien, les chiffres doivent être actualisés de manière rétroactive dès ce jeudi 20 mai au soir.

Le problème concernait le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants, et le taux de positivité des tests. À l'origine de cette différence entre les chiffres et la réalité, un simple problème de saisie informatique. En effet, depuis le début de l'année, au-delà d'identifier les personnes porteuses du virus, certains tests étaient « criblés » pour définir quel variant était à l'?uvre, détaille le quotidien.

Jusqu'à 20 % de cas supplémentaires

Cela impliquait donc une seconde opération sur un même échantillon. Or, les noms des patients concernés étaient préalablement remplacés par des pseudonymes. Le problème était qu'une simple erreur de frappe (majuscule, espace, accent?) suffisait à « créer » un nouveau patient dans la base de données, et donc un nouveau cas positif.

Au final, le taux d'incidence a été surestimé durant plusieurs mois. Une différence qui a été détectée en raison des incohérences entre les données de Santé publique France et celles des agences régionales de santé (ARS). Pour y mettre fin, il a fallu supprimer tous les caractères spéciaux pouvant prêter à confusion.

À LIRE AUSSI Co [...] Lire la suite