Covid-19 : le Brésil et son variant inquiètent

Au Brésil, parmi les variants du Covid-19, le P1 serait plus létal, plus contagieux et plus résistant aux vaccins. Il est apparu en décembre vers Manaus, en Amazonie. 4 000 personnes en meurent chaque jour au Brésil. La moitié des malades en réanimation a moins de 50 ans. Ce variant aurait la particularité d’être jusqu’à 2,5 fois plus contagieux que la souche originelle du coronavirus. Il a également la capacité de contaminer des personnes déjà infectées par le passé et les vaccins actuels ne seraient pas très efficaces. Par ailleurs, il y a des dizaines de variants recensés au Brésil, pas moins de 92 exactement, comme le Belo Horizonte. La France relativement épargnée Pour le moment, le variant brésilien est présent dans 41 pays. Il se développe et se propage en Amérique du Sud. Il représente 22,5% des contaminations au Chili, 66,7% au Costa Rica. Près de 900 personnes l’ont attrapé dans une station de ski du Canada. En France, le P1 est responsable de 0,5% des contaminations, dont 27% en Moselle et 85% en Guyane, frontalier du Brésil.