Covid-19 : comment Boris Johnson, fortement atteint par le virus, avait délégué la gestion du pouvoir

Emmanuel Macron a été testé positif jeudi 17 décembre au coronavirus. Comment Boris Johnson avait-il gouverné alors qu’il avait été gravement atteint par le virus ? Il y a eu plusieurs épisodes dans le feuilleton de la maladie de Boris Johnson. Premier épisode, il est testé positif et il fait tout pour montrer qu’il reste aux commandes. Il envoie des photos de lui en visioconférence avec ses ministres pour le Conseil des ministres, il envoie des vidéos pour essayer de rassurer tout le monde. Deuxième épisode, son état de santé se détériore brutalement début avril. Il est hospitalisé et ne peut plus travailler, il est même resté trois jours en soins intensifs. Une consigne : le repos Et enfin, troisième et dernier épisode, il sort de l’hôpital mais les médecins lui donnent cette consigne stricte : ne pas travailler, donc se reposer. Il va passer plusieurs semaines dans sa résidence officielle et il va déléguer la gestion du pouvoir à son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui va contrôler le pays pendant presque un mois, explique le journaliste de France Télévisions Marc de Chalvron, en direct de Londres (Royaume-Uni).